La caisse des Français de l’étranger : la sécurité sociale des expatriés

La caisse des Français de l’étranger : la sécurité sociale des expatriés

La CFE est un organisme de Sécurité Sociale qui propose aux Français installés à l’étranger une protection sociale de base «à la française» sous forme d’assurances volontaires.
Il faut rappeler que les régimes obligatoires français n’assurent plus de droits dès l’installation, même de courte durée, à l’étranger.
Tout Français expatrié peut, quelle que soit sa situation, souscrire une assurance Maladie-Maternité (et Invalidité pour les salariés). Les travailleurs salariés peuvent également se protéger contre le risque d’Accident du Travail et cotiser au régime de retraite de base français (gestion pour le compte de la Caisse Nationale d’Assurance Vieillesse).
En assurance Maladie-Maternité la Caisse des Français de l’Etranger est particulièrement intéressante pour les expatriations provisoires puisqu’elle assure une coordination parfaite avec le régime général de Sécurité Sociale français au départ de France comme au retour.

Conditions d’adhésion à la CFE

Les droits sont immédiats si l’adhésion est demandée au plus tard dans les 3 mois qui suivent le départ de France. S’il n’y a ni délai ni limite d’âge pour rejoindre la CFE, l’adhésion sollicitée au-delà de ces 3 mois est assortie d’un délai de carence pour le droit à remboursement (3 mois pour les – de 45 ans et 6 mois pour les + de 45 ans) et éventuellement d’une rétroactivité de cotisations de 2 ans maximum.
Il y a 3 catégories de cotisations en fonction de l’âge et des revenus de l’adhérent limités au plafond de la sécurité sociale française (37 548 EUR annuels en 2014). Le tarif proposé couvre les éventuels membres de la famille à charge sans supplément.

Prestations de la CFE

La CFE rembourse sur la base des tarifs français de Sécurité Sociale quel que soit le pays des soins (pays d’expatriation, autres pays du monde et France pour des séjours continus de moins de 3 mois).
Elle n’a pas vocation à couvrir l’intégralité des dépenses de santé et il est conseillé de souscrire, si possible, une assurance complémentaire afin de bénéficier d’une protection sociale complète en toutes circonstances. C’est pourquoi la CFE a passé de nombreux accords de gestion avec les principaux courtiers d’assurances français spécialisés dans l’expatriation et ce dans le but de simplifier au maximum les formalités administratives d’adhésion et de remboursement (guichets uniques).

Laissez une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée

*


*

Vous pouvez utiliser les attributs HTML suivants : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>