Le mot de la semaine : Due Diligence

Le mot de la semaine : Due Diligence

Depuis la crise de 2008, la prudence domine et les investisseurs préfèrent faire preuve de prudence que d’investir simplement en « flairant la bonne affaire ». Le due diligence ou diligence raisonnable est donc au cœur des enjeux actuels de la finance.

La diligence raisonnable est un processus qui rassemble les vérifications faites par un acquéreur avant de réaliser une transaction. Elle lui permet de réunir un maximum d’informations attestant de la situation d’une entreprise. Ce concept part du principe de précaution qui considère que l’investisseur doit se prémunir lui-même contre les éléments négatifs d’une opération. Selon les souhaits de l’acquéreur, cette vérification peut réunir des informations stratégiques, légales ou encore environnementales.

La diligence raisonnable se traduit donc, dans les faits, par un audit préalable d’acquisition. Il s’agit généralement d’un audit comptable et financier qui permet ensuite de réaliser une opération avec un maximum de transparence en prenant connaissance des forces et faiblesses de l’entreprise. Les parties prenantes pourront ensuite rédiger une clause de garantie de passif. Les actifs, le passif et la situation financière de l’entreprise sont alors connus du futur investisseur. Afin d’effectuer cet audit le plus rapidement possible, il est souvent confié à un ou plusieurs experts.

Au regard des préoccupations environnementales actuelles liées notamment à l’investissement socialement responsable, un audit environnemental est de plus en plus souvent instauré dans le processus de diligence raisonnable. Il peut s’appliquer avant une transaction immobilière ou un investissement financier. Elle se penche sur les questions d’impact environnemental mais aussi sur des questions d’hygiène, de sécurité au travail et parfois d’éthique. Les investisseurs sont de plus en plus conscients de leur responsabilité morale et du risque pour leur image en cas de non-vérification et effectuent donc de plus en plus souvent cette démarche de due diligence.

Le développement de la démarche de due diligence atteste bien d’une réorganisation d’une partie de la finance qui souhaite à la fois minimiser la prise de risque et également investir vers des entreprises à la fois transparentes et responsables.

Laissez une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée

*


*

Vous pouvez utiliser les attributs HTML suivants : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>